Les Amis du Vieux Sauveterre

La chapelle Saint-Martin de Sunarthe est située à 1,5 km du centre-ville de Sauveterre, en bordure de la route d’Andrein menant à Laàs, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Si le cœur vous en dit, vous pouvez vous y rendre à pied et revenir tels les pèlerins par les bords du gave. Autrement, vous pouvez également prendre votre voiture.

 
 

Bâtie vers 1250, la chapelle Saint-Martin de Sunarthe formait avec la maison et les terres voisines un ensemble appelé "abbadie". Le Béarn comptait ainsi plus de deux cents de ces "abbayes laïques". Pour chacune d'entre elle, un "abbé laïc" en était le possesseur. Ce dernier jouissait des prérogatives de la noblesse : perception de la dîme, droit de sépulture dans la chapelle...

Dans la chapelle Saint-Martin de Sunarthe se trouve la sépulture du petit chevalier de Sillègue. Sur la pierre tombale, on peut lire : "Ci gît le chevalier de Silègue qui décéda le 29 novembre 1765 âgé de 20 mois 25 jours". Il avait pour lointain aïeul Tamonet de Sillègue, duquel descendait aussi Armand de Sillègue d’Athos et d’Autevielle, mousquetaire du roi, qu’Alexandre Dumas a popularisé sous le nom d’Athos dans son roman "Les trois Mousquetaires".

En 1916, un terrible cyclone emporte le toit de la chapelle. Depuis lors, elle est abandonnée et tombe en ruine.

 
 

En 1994, l’association Les Amis du Vieux Sauveterre se lance dans sa restauration. Du 1er juillet 2000 à fin 2015, elle a abrité la maquette du vieux Sauveterre qui se trouve aujourd'hui dans la tour Monréal.

Ajouter un commentaire

 
×