Les Amis du Vieux Sauveterre

Chapelle Saint-Martin de Sunarthe (XIIe siècle)

La chapelle Saint-Martin de Sunarthe est située dans le hameau de Sunarthe, à 1,5 km du centre-ville de Sauveterre. Elle se trouve sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle en bordure de la route d’Andrein menant à Laàs. Si le cœur vous en dit, vous pouvez vous y rendre à pied et revenir tels les pèlerins par les bords du gave. Autrement, vous pouvez également prendre votre voiture.

 
 

Un peu d'histoire...

Bâtie vers 1250, la chapelle Saint-Martin de Sunarthe formait avec la maison et les terres voisines un ensemble appelé "abbadie". Le Béarn comptait ainsi plus de deux cents de ces "abbayes laïques". Pour chacune d'entre elle, un "abbé laïc" en était le possesseur. Ce dernier jouissait des prérogatives de la noblesse : perception de la dîme, droit de sépulture dans la chapelle...

Dans la chapelle Saint-Martin de Sunarthe se trouve la sépulture du petit chevalier de Sillègue. Sur la pierre tombale, on peut lire : "Ci gît le chevalier de Silègue qui décéda le 29 novembre 1765 âgé de 20 mois 25 jours". Il avait pour lointain aïeul Tamonet de Sillègue, duquel descendait aussi Armand de Sillègue d’Athos et d’Autevielle, mousquetaire du roi, qu’Alexandre Dumas a popularisé sous le nom d’Athos dans son roman "Les trois Mousquetaires".

Abandon

En 1916, un cyclone emporte le toit de la chapelle Saint-Martin de Sunarthe. Depuis lors, elle est abandonnée et tombe en ruine.​

 
 

Travaux de restauration

Etapes

En 1991, les Amis du Vieux Sauveterre établissent un dossier concernant la restauration de la chapelle Saint-Martin de Sunarthe. La mairie prend en charge les travaux du mur de l’enceinte du cimetière de la chapelle.

En 1993, le président de l’association, Louis Mestéjanot, rappelle lors de l’Assemblée générale, qu’"après avoir envoyé de nombreux dossiers auprès de différents organismes pour que Saint-Martin de Sunarthe soit sauvée, le Service Régional de l’Architecture a décidé que, compte-tenu de l’intérêt que présente cette halte sur la route de Saint-Jacques de Compostelle, la prise en charge des frais de restauration peut être envisagée au niveau de 25 %.".

D’autre part, au même moment, les Amis de la Basse Navarre informent les Amis du Vieux Sauveterre que la destruction récente d’une chapelle identique à celle de Sunarthe laisse disponible toute sa charpente. L'association peut en disposer pour un prix modique. Toutefois, il manque encore de l’argent pour parfaire le montage financier, ainsi qu'une main-d’œuvre bénévole pour les travaux…

En 1997, la chapelle est restaurée, grâce :

  • à la souscription de particuliers à hauteur de 64 058 F,
  • aux subventions : de la mairie de Sauveterre à hauteur de 3000 F, du Ministère de la Culture à hauteur de 30 000 F en 1994 et 18 258 F en 1997, et du Conseil Général à hauteur 20 000 F, soit 135 316 F au total ;
  • aux nombreux bénévoles (main d’œuvre des entreprises Araspin, Lahitte et Gain en partie offerte).

En 1998, les entreprises Gain et Araspin effectuent gratuitement les travaux d’électricité dans la chapelle. L'aménagement intérieur est complet. S'en suivent alors des aménagements dans le cimetière autour de la chapelle.

 
 

Avant / après en images

Installation de la maquette réalisée par A. J. Gastellu

En 2000, la maquette réalisée par A. J. Gastellu est installée dans la chapelle Saint-Martin de Sunarthe. Pendant 10 ans, au prix de 15000 heures de travail, ce professeur agrégé de dessin et bénévole de l'association a calibré et assemblé une par une des dizaines de milliers de petites pierres en calcaire pour ressusciter Sauveterre telle qu’elle fut aux temps de sa prospérité, entre les XIIIe et XVIe siècles. La cité apparaît ainsi dans toute sa magnificence, à l’échelle de 1/100. Afin de mettre en valeur ce chef-d’œuvre unique en France, l'association choisit de créer une présentation multimédia. Dès le 30 juin, un "son et lumière" est installé autour de la maquette.

En 2016, la maquette est déménagée et installée dans la tour Monréal, au centre d'un espace muséographique dédié à l'histoire de Sauveterre et du Béarn.

Ajouter un commentaire