Chapelle Saint Martin à Sunarthe

La chapelle romane Saint-Martin de Sunarthe

Elle est située à 1,5 km de Sauveterre sur le chemin des pèlerins de Vézelay à Saint Saint-Jacques de Compostelle, en bordure de la route d’Andrein menant à Laàs. Si le cœur vous en dit vous pouvez vous y rendre à pied et revenir tels les pèlerins par les bords du Gave. Vous pouvez aussi prendre votre voiture.

Bien mystérieuse, dans la lignée de ces modestes « maisons de Dieu » nombreuses en Béarn, cette chapelle nous plonge dans la nostalgie d’un passé brisé par le temps.

Bâtie vers 1250, elle formait avec la maison et les terres voisines un ensemble appelé « abbadie ». Le Béarn comptait plus de deux cents de ces « abbayes laïques » et un « abbé laïc » en était le possesseur. Ce dernier jouissait des prérogatives de la noblesse : jouissance de la dîme, droit de sépulture dans la chapelle.

Est enterré ici le petit chevalier de Sillègue. Sur la pierre tombale, on peut lire : « Ci gît le chevalier de Silègue qui décéda le 29 Novembre 1765 âgé de 20 mois 25 jours ». Il avait pour lointain aïeul Tamonet de Sillègue d’où descendait aussi Armand de Sillègue d’Athos et d’Autevielle, mousquetaire du roi, qu’Alexandre Dumas a popularisé dans son roman « Les trois Mousquetaires » sous le nom d’Athos.1993sunarthe

Un terrible cyclone en 1916 a emporté son toit. Depuis lors la chapelle était abandonnée, elle tombait en ruine.

 

Alors l’association « Les Amis du Vieux Sauveterre » l’a vaillamment restaurée en 1994.

Elle a abrité du 1er juillet 2000 à fin 2015 la maquette du Vieux Sauveterre. (voir la tour Monréal)

Un chef d’œuvre… André Joseph Gastellu, professeur agrégé de dessin, Meilleur Ouvrier de France, a construit une maquette au 1/100 de la cité médiévale telle qu’elle était aux XIIIe et XIVe siècles. Plus de cent mille pierres calibrées et assemblées une à une…, 15000 heures, dix ans de travail ! Grâce a un spectacle multimédia créé par les « Amis du Vieux Sauveterre », le visiteur peut ainsi faire un fantastique voyage dans le temps à la découverte de notre vieille et belle cité fortifiée.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×